UA-63457913-1

11/02/2016

TRISTE ANNIVERSAIRE DE LA LOI "HANDICAP"

ANNIVERSAIRE DE LA LOI « HANDICAP » DE 2005 :
Le Collectif pour une France accessible déplore les attaques répétées contre l’accessibilité ! Alors que la France aurait dû être accessible depuis un an – si la loi handicap de 2005 avait été appliquée – le Collectif pour une France accessible dénonce les nouveaux coups portés à l’accessibilité universelle.
Non seulement le dispositif des Ad’AP est un échec pour le gouvernement, mais d’autres retours en arrière viennent s’ajouter : un décret et un arrêté du 24 décembre ouvrent la possibilité à des dérogations à l’accessibilité pour les logements neufs ; le projet de loi pour une République numérique est en-deçà des obligations d’accessibilité numérique prévues par la loi de 2005 ; ou encore les discours sur les normes qui remettent en cause le principe même de l’accessibilité.
Onze ans après le vote de cette loi, qui était déjà un compromis sur le plan de
l’accessibilité, le bilan est désastreux et laisse les personnes restreintes dans leurs
déplacements quotidiens (personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents avec poussette, piétons, cyclistes, etc.), sans solution.

Pour lire la suite du Communiqué de Presse voir

Site Internet : collectifpourunefranceaccessible.blogs.apf.asso.fr

01/08/2014

Avis du Comité National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) sur le projet d'ordonnance (Ad'AP)

Le CNCPH a publié communiqué suite à la séance du 10 juillet 2014 dans lequel il donne son avis sur le projet d'ordonnance concernant les Ad'AP.

Projet d'ordonnance inacceptable en l'état!

Vous pouvez le lire le détail en cliquant sur le lien suivant :

CNCPH Communiqié juillet.pdf

 

02/07/2014

LOGEMENT : Stupéfaction devant un nouveau recul en matière d'accessibilité!!

Mesures de simplification pour la construction de logements : Le Comité d’Entente déplore un assouplissement inacceptable du principe d’accessibilité.

Le Comité d’Entente a pris connaissance, avec stupeur, de l'annonce des mesures de simplifications pour la construction par le Ministère du logement.

Douze mesures qui constituent autant de reculs pour l'accessibilité !

Douze mesures dont certaines avaient fait l'objet d'un refus ferme des associations lors des réunions dites de « concertation ».

 

Le Comité d’Entente dénonce le passage en force qu'effectue le Ministère du logement en matière d'accessibilité pour remettre en cause les acquis de la loi handicap de 2005, avec ces annonces de simplification pour la construction de logements.

La méthode est d'autant plus inadmissible que le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) ne s'est pas prononcé sur ces modifications réglementaires, alors que son avis est légalement requis !

Pour lire le communiqué complet c'est ICI.

Face à l'échéance 2015, entre les Ad'AP et ce nouveau recul en terme d'accessibilité des logements, les personnes en situation de handicap se sentent flouées par des décisions non pas souples mais lâches, devant cette baisse des exigences en faveur d'une France accessible!

Un automne de tous les raz-le-bol se profile!

 

24/06/2014

Forum Handicap à Reims Habitat

Vendredi 20 juin 2014,

Reims Habitat organisait son premier Forum Handicap à destination de son personnel avec le soutien de l'AGEFIPH et la participation de APC Handicap, la société d'ergonomie Attitude, Handisport et l'APF!

Interventions formelles, parcours en aveugle ou en fauteuil, témoignages et échanges ont permis à une soixantaine de salariés du bailleur rémois de mieux saisir les problématiques quotidiennes et professionnelles liées au handicap.

Des rencontres fortes et riches pour chacun avec, entre autres, des adhérents de la délégation APF Marne; Bernadette, Rémi, Olivier, Yoann et Matthieu venus faire le récit de leur parcours de vie, expliquer leur point de vue par rapport à l'emploi et l'utilité sociale, donner des exemples concrets de situations de handicap en milieu professionnel et répondre aux questions même les plus naïves en apparence!

Une expérience à renouveler!

 

 

 

 

L'APF scandalisée : le Gouvernement va t'il ordonner une France inaccessible

L'Association des paralysés de France (APF) est scandalisée par le projet Ordonnance relative à l’accessibilité présenté vendredi 19 juin aux associations représentatives des personnes en situation de handicap, aux associations d'élus locaux et aux branches professionnelles.

Révoltée, l'APF a quitté la réunion !

L'APF dénonce notamment les délais inacceptables  envisagés pour concrétiser  l'accessibilité - ni plus ni moins qu'un risque de report sine die de l'obligation d'accessibilité -, une souplesse  du dispositif des Agendas d'accessibilité programmée (Ad'AP) qui incite au laissez-faire, la faiblesse des sanctions proposées, l'absence d'obligation du dépôt des Ad'AP pour les transports, la part trop belle donnée aux "difficultés financières" des établissements alors que plusieurs dispositifs d'aides et de prêts existent et l'ajout de nouveaux motifs de dérogation !

Sous couvert de modifier la loi handicap de 2005, ce projet d'ordonnance vient dénaturer la lettre et l'esprit de cette loi par un dispositif trop laxiste alors que l'APF attendait un dispositif persuasif !

Le Gouvernement doit impérativement modifier cette ordonnance, s'il veut donner une chance à la France de ne plus être un "pays en situation de handicap" !

Communiqué de presse complet : 1975989179.doc