UA-63457913-1

07/12/2016

Fermeture de la délégation

La délégation sera fermée à l'occasion des vacances de Noël :

 

Du

lundi 19 décembre

au

lundi 02 janvier inclus

 

Merci de votre compréhension !

06/12/2016

Fermeture de la délégation

La délégation vous informe qu'elle sera fermée les :

 

Jeudi 8 décembre 2016 après-midi

et

Jeudi 15 décembre 2016 après-midi

02/12/2016

Christmas Tree

Afficher l'image d'origine

♪♫ Ohh ! mon beau sapin , roi des forêts qui trône fièrement à la délégation ♫♪

 

Cet après-midi les adhérents ont pu découvrir le magnifique sapin installé à l’entrée de l'APF de la Marne. Décembre à pointé le bout de son nez, le réveillon de noël approche, plus que 22 jours. 

IMG_1389.JPG

01/12/2016

Article sur le congé des aidants

  Congé des aidants

En France, 8.3 millions de personnes accompagnent et soutiennent au quotidien un proche en perte d’autonomie, âgé, ou en situation de handicap.

A partir du 1er janvier 2017 les salariés pourront  bénéficier d’un  congé sans solde afin d’aider un proche en situation de handicap sans avoir obligatoirement un lien de parenté avec lui. Ce congé « de proche aidant » remplacera le congé de soutien familial.

Aussi, il devient accessible, aux aidants de personnes placées chez un tiers ou dans un établissement.

Les conditions pour en bénéficier sont :

-Justifier d’un an d’ancienneté au sein de l’entreprise. (Le congé est réservé aux salariés du secteur privé mais pas aux fonctionnaires, ni aux agents contractuels).

-La personne aidée doit présenter « un handicap ou une perte d’autonomie d’une particulière gravité » (le décret n’a pas encore précisé  les critères de cette gravité).

- La personne aidée peut être soit un conjoint, concubin ou pacsé, votre ascendant, descendant ou collatéral…jusqu’au 4éme degrés. 

Quelle est la durée de ce congé ?

« Sa durée maximale est de trois mois renouvelables, dans la limite d’un an pour l’ensemble de votre carrière. Si l’employeur est d’accord il peut être transformé en période d’activité à temps partiel ou être fractionné. »

L’aidant peut y mettre fin dans différents cas : recours à un service d’aide à domicile, décès de la personne aidée, ….

S’agissant d’un « congé sans solde » l’aidant n’est pas rémunéré durant son absence. Cependant il peut être dédommagé par la personne aidée.

« Cette mesure vient en complément d'une autre circulaire parue le 14 novembre 2016 qui prévoit que les aidants familiaux nés à partir du 1er juillet 1951 qui ont interrompu leur activité professionnelle pour s'occuper d'une personne handicapée peuvent bénéficier d'une retraite à taux plein à 65 ans, contre 67 pour les autres assurés ».

 

Source : http://www.faire-face.fr/2016/11/22/conge-proche-aidant-souple/

               http://www.ouest-france.fr/sante/perte-d-autonomie-le-conge-des-aidants-officialise-le-1er-janvier-4627782 

www.handicap.fr